Expertise de tableaux à paris

  English Version

Hubert Duchemin, 30 années d'expérience au service de l'expertise

Hubert Duchemin est né en 1963. « Fou de peinture », de la Renaissance à l'art moderne, de Nicolas d’Ypres (école provençale du XVe siècle) à Max Ernst, en passant par Murillo, Le Nain, Watteau, Fragonard, David, Gericault, Ingres, Manet, etc…, il a découvert, identifié, attribué, ré-attribué des tableaux (mais aussi des dessins!) dans des collections privées, sur le marché et... dans les musées ! Sa méthode est basée sur la connaissance (la possession du langage des peintres), l’étude (l’oeuvre comme document premier), le « paragone » des images (cher à Charles Sterling) et enfin la vérification des sources. Dans cette mission, il peut s'appuyer sur une équipe solide en interne et sur les conseils des plus grands historiens de l'art avec lesquels il est en échange permanent. Face à la timidité (voire l'enfermement) de certains spécialistes, il offre sa liberté de regard et d'action à toute personne désireuse de faire reconnaître un tableau, un dessin en sa possession…

Illustrations de sa méthode. En 2002, il reconnait dans une collection privée Le Chat mort de Gericault que son propriétaire croyait de Chardin (sic), et en réalise pour son compte l’acquisition par le musée du Louvre. En 2013, il débusque à l’hôtel Drouot avec son complice Lilas Sharifzadeh le dessin de Fragonard qui révolutionnera la connaissance de l’artiste (aujourd’hui dans une collection privée parisienne).

Biographie
1981 : intérêt pour l'antiquité en général et la peinture en particulier. Achète ses premiers tableaux, Ecole de Rouen, post-impressionnisme, etc.
1985 : établit son premier bureau-galerie, en étage, passage Verdeau (à proximité de l'hôtel Drouot). Parcourt la France des antiquaires, des brocanteurs tout en visitant les musées de Province.
1991 : fonde avec Thierry Mercier et Frédéric Chanoit la galerie Mercier-Duchemin-Chanoit puis, à partir de 1996, Mercier-Duchemin.
2002 : rejoint Eric Turquin, en charge de la galerie et des ventes privées. En 2006, intègre l'équipe d'experts du Cabinet Turquin.
2012: crée sa propre galerie-cabinet d'expertise avec Lilas Sharifzadeh et Amélie du Closel.
2013 : son fils, Ambroise Duchemin, rejoint la galerie avant de créer sa propre structure.
2017 : Marie-Caroline Le Guen intègre l'équipe.
2018 : Alice Pujol et Maxime Georges Métraux intègrent l'équipe de la galerie.
2019 : sa fille, Léopoldine Duchemin, rejoint la galerie.
 

Amélie du Closel

Amélie du CloselDiplômée de l'Ecole du Louvre (Premier cycle spécialité peinture française et Master 2 section marché de l'art) et de l'université de Paris X-Nanterre en droit et en histoire de l'art (Master 2 de recherche), Amélie du Closel a consacré son mémoire de recherche à « l'œuvre du peintre Jean-Baptiste Santerre et la question de l'hybridation des genres dans la peinture française (fin XVIIe- début XVIIIe siècles) » sous la direction d'Etienne Jollet. Elle a également consacré une étude aux « mutations du marché des tableaux anciens au début du XXIe siècle ». Elle se forme chez Thierry de Maigret, chez Christie's (département tableaux anciens) puis au sein du Cabinet Turquin avant de rencontrer fin 2010 Hubert Duchemin, qu'elle assiste depuis fin 2010 dans l'expertise des oeuvres. Elle mène les recherches et coordonne la conception et la rédaction des catalogues.
 

Léopoldine Duchemin

Après une formation de Médiation Culturelle à l’IESA, une année préparatoire en architecture d’intérieur à l’Académie Charpentier et un an passé à New-York, Léopoldine Duchemin intègre l’entreprise familiale en janvier 2019. Elle est en charge de la gestion de la galerie et participe activement aux recherches et à la documentation des œuvres.


Maxime Georges Métraux

Maxime Georges Métraux est doctorant en histoire de l’art à Sorbonne Université sous la direction du Professeur Marianne Grivel. Après la réalisation d’un mémoire de master 2 consacré à « Guy-Louis Vernansal (1648-1729) : métier et condition sociale d’un peintre cartonnier », il prépare actuellement une thèse sur la « Dynastie des Papillon et la gravure sur bois aux XVIIe et XVIIIe siècles ». Chargé d’enseignement à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, il a été commissaire de l'exposition « Chic emprise : Culture, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle » (22 juin 2019 - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle. S’intéressant à de nombreux sujets, Maxime Georges Métraux donne régulièrement  des conférences en France mais également en Suisse, au Canada, aux Etats-Unis et en Chine. Après avoir travaillé pour plusieurs institutions culturelles, il rejoint l’équipe de la galerie Hubert Duchemin en septembre 2018.
 

 

Hubert Duchemin
8, rue de Louvois - 75002 - PARIS
Tél: +33 (0)1 42 60 83 01
Email: hubert@hubertduchemin.com
mentions légales / copyright hubert duchemin 2013